Miss Julia, une voyageuse américaine, par Christian W. FLISCH

Julia Anna Flisch (1861-1941), fille d’un confiseur originaire des Grisons, est née à Augusta en Géorgie (USA). Elle fut une femme aux multiples talents : enseignante, journaliste, écrivaine, militante pour le droit des femmes à accéder aux études supérieures et lobbyiste à l’origine de la fondation de l’université de Géorgie. Julia fut aussi une voyageuse qui sillonna les Etats-Unis et traversa l’Atlantique à deux reprises, au tournant des XIXe et XXe siècles, pour visiter l’Europe que son père avait quitté un demi-siècle plus tôt. De ses voyages et de ses séjours au dehors de sa Géorgie natale, elle écrivit aux journaux pour lesquels elle était la correspondante plusieurs reportages qui sont autant de témoignages et d’observations intéressantes reflétant la vision d’une «new woman» américaine provenant du très conservateur «Deep Old South» sur des villes comme New York ou Chicago et sur l’Europe.
 
Christian Flisch, dont le grand-père était un cousin de Miss Julia, expliquera comment il a fait la connaissance de cette parente. Il brossera un petit rappel historique des voyages transatlantiques à la fin du XIXe siècle et évoquera quelques commentaires de Julia Flisch sur ses pérégrinations.
 
Christian Flisch est l’auteur d’une petite biographie sur Miss Julia : «Give the girls a chance!» (éditions Almalux, Genève, 2018).

 

date: 
Lundi, 11 février, 2019 - 19:00