L’histoire du tourisme botanique dans la vallée de Saas, par Rafael MATOS-WASEM

Déjà à ses débuts, le tourisme valaisan n’a pas manqué d’être stimulé par l’exceptionnelle diversité de sa flore. L’exemple de deux botanistes amateurs éclairés, l’ingénieur Alfred Keller (1849-1925) et le professeur de médecine Otto Naegeli (1871-1938), est là pour nous le prouver. Ce tandem a constitué, avec quelque 130’000 pièces, l’une des collections privées de plantes les plus riches de Suisse. Cet herbier, hébergé par l’Université de Zurich et l’EPFZ, est enrichi par des photographies, lettres et notices majoritairement relatives à la Vallée de Saas, où les deux naturalistes affectionnaient passer la saison estivale entre 1896 et 1924. Sur cette base, la conférence passera en revue avant tout les liens qu’il est possible d’établir entre leurs séjours dans la région et l’essor du tourisme, de l’hôtellerie et des voies de transport. Tout en évoquant aussi l’évolution floristique de cette contrée, le réseau scientifique que les deux Alémaniques ont constitué à l’échelle du pays, l’herborisation en tant que pratique culturelle au début du XXe siècle, ainsi que le rôle des sciences participatives (« citizen science »).

Affichette au format pdf, pour l'impression

 

date: 
Lundi, 23 avril, 2018 - 19:00