img-header

Reportage en Gagaouzie, par Fabien SCOTTI

La Gagaouzie existe, Fabien Scotti l'a parcourue.

La Gagaouzie est une région autonome constituée de quatre enclaves, située dans le Sud de la Moldavie, géographiquement à cheval entre la Roumanie et l’Ukraine. Les Gagaouzes parlent une langue proche du turc et sont principalement chrétiens orthodoxes. Alors que la Moldavie semble tiraillée entre l’Union Européenne et la Russie, la population gagaouze affiche une sympathie pro-russe très marquée. Cette affinité se perçoit tout d’abord visuellement ; les chauffeurs affichent facilement des drapeaux soviétiques ou russes à l’avant de leur véhicule et la statue de Lénine trône au centre de la ville de Comrat, capitale de la région. On la ressent également au contact de la population ; le russe est aujourd’hui la langue véhiculaire, et de nombreux habitants expriment une forme de nostalgie de l’époque soviétique. Finalement, elle se reflète aussi sur le plan politique : En 2014, deux référendums en faveur d’un rapprochement avec la Russie tenus dans la région ont été plébiscités par plus de 90% des votants. Contrairement au reste de la population moldave qui émigre souvent vers l’Europe et l’Italie, les Gagaouzes se tournent quant à eux vers la Russie et la Turquie, culturellement et linguistiquement plus proches.

LIRE LE REPORTAGE ILLUSTRÉ COMPLET (pdf)

Formé en sinologie à Genève, Fabien Scotti a longtemps parcouru la Chine un appareil photo à la main. Cet intérêt pour la Chine le mène progressivement au monde turcophone, qui s’étend de la région du Xinjiang à la Turquie anatolienne, voire jusqu’à la Moldavie et sa région gagaouze qui fait l’objet de ce bref reportage. Il est à présent basé à Genève, où il travaille et enseigne, entre diverses escapades en Chine ou en Europe de l’Est.
www.fabienscotti.com

date: 
Samedi, 24 novembre, 2018 - 11:45